Menu Close

Notre Alter Ego verra encore mieux le jour sur GPT-5

Sam Altman estime que les futurs produits d’IA devront permettre une personnalisation assez poussée. (via Kati Bremme). C’est exactement ce que j’avais prévu dans mon projet d’Alter Ego IA que j’ai proposé à l’Incubateur Lorrain en novembre 2023. Il dit aussi que les gens vont avoir peur de leur Alter Ego, mais c’est exactement le contraire : les gens utilisent les réseaux sociaux parce qu’ils aiment leur Alter Ego construit par les algorithmes (ce qu’on appelle aussi profilage ou miroir algorithmique). Ils aiment passer du temps sur les réseaux sociaux parce qu’ils se voient dans un miroir, un miroir magique augmenté, qui les rend plus beaux/belles, plus intelligents (en affichant sur les murs de leurs comptes les publications qui renforcent leurs croyances), etc. C’est ce miroir magique qui prend forme dans cette période de l’XAI où l’IA est devenue conversationnelle – à l’aide des chatbots. Et, dans la prochaine étape, ce miroir, cet Alter Ego sera physique, il aura un visage, une apparence humaine, etc. Ce qui nous mènera à la prochaine étape que j’ai décrite en 2017. Pourquoi ? Pourquoi les gens passent beaucoup de temps à regarder l’écran de leurs téléphones et préfèrent le fil d’actualité des réseaux sociaux même quand ils sortent en ville avec des amis ? Parce qu’ils préfèrent leur miroir. L’image d’eux-mêmes. Le mariage sera avec soi-même.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Page Reader Press Enter to Read Page Content Out Loud Press Enter to Pause or Restart Reading Page Content Out Loud Press Enter to Stop Reading Page Content Out Loud Screen Reader Support